France Marc-Martin
33 Rue De Belfort 33000  Bordeaux
 / 
N°TVA : 36521779207

Aliments riche en iode
22/06/2017

Aliments riches en iode Microgrammes pour 100g
Algues 6500
Huile de foie de morue 830
Aigle fin (haddock quand il est fumé) 315
Saumon 245
Morue 143
Langoustine 130
Coquillages 80
Huitres 57
Sardines 16
Oeuf 9

Certains légumes peuvent se révéler intéressants : les épinards, le chou, le cresson

 Quelques céréales, tel que le seigle ou l'avoine contiennent aussi de l'iode.

Les besoins journaliers sont estimés entre 100 et 150 µg par jour selon le pouvoir d'aborption de l' intestin

Le dosage urinaire de l'iode doit être supérieur à 110 µg /L   Valeurs pour un fonctionnement optimal ( 110-300)
   

Signes de Carence en iode : 
La carence en iode peut survenir dans des endroits qui ont un sol pauvre en iode. Plusieurs mois de manque d'iode dans l'alimentation  peut provoquer un goitre ou une hypothyroïdie. Sans consommer assez d'iode, les cellules de la thyroide  deviennent hypertrophiées.

L'hypothyroidie peut se manifester par une fatigue chronique, une peau sèche ou un teint jaunâtre, des picotements et des engourdissements dans les extrémités,  une prise de poids,des difficultées à mémoriser, des changements d'humeur, un état anxio-dépressif, une anémie, et des menstruations longues et lourdes chez les femmes.

L'hypothyroïdie peut également provoquer le syndrome du canal carpien et le phénomène de Raynaud ( perte de débit sanguin dans les doigts, les orteils, les oreilles et le nez). L'hypothyroïdie peut entraîner une augmentation du taux de cholestérol et de l'homocystéine .

Carence en iode lors d'une grossesse:  risque de  fausse couche, d'avoir un bébé mort-né, de faire souffrir un retard mental à son bébé à naître. Même une légère carence en iode peut entraver la croissance du cerveau des enfants, réduire leur quotient intellectuel, provoquer des handicaps dans leur apprentissage.

Toxicité
 Une consommation excessive d'iode peut dérégler le  fonctionnement de la glande thyroïde et provoquer un goitre

 Antagonistes

Les goitrogènes sont des composés qui  perturbent la thyroïde

Il existe trois types principaux de goitrogènes :

 La goitrine.( chou, chou de bruxelles,huile de colza...)

Les thiocyanates.( dans la salive, augmente chez les fumeurs, chou , moutarde...)

Les flavonoïdes  (soja,vin,fruits rouges etc....) sont  présents dans de nombreux aliments. Ils sont généralement considérés comme des anti-oxydants bons pour la santé, mais certains d’entre eux peuvent devenir des goitrogènes lorsqu’ils sont transformés par les bactéries intestinales.

Pour les personnes qui ont des problèmes de thyroïde, une consommation trop importante de goitrogènes peut perturber le fonctionnement de la glande thyroïde en :

Bloquant l’iode: Il peuvent empêcher l’iode d’entrer dans la glande thyroïde

Interférer avec la thyroperoxydase (TPO ou peroxydase thyroïdienne) : Cette enzyme permet de fixer l’iode à l’acide aminé appelé tyrosine, qui forment ensemble la base des hormones thyroïdiennes.

Réduire la thyréostimuline (ou thyréotropine) : les goitrogènes peuvent interférer avec ces hormones qui stimulent la glande thyroïde et l’aident à produire des hormones.

Cela peut entraîner des problèmes de régulation de la température du corps, du rythme cardiaque, de la production de protéines, des niveaux de calcium dans le sang et de la manière dont le corps utilise les matières grasses et les glucides.

Top